Frank Leduc

Au delà du miroir.

FB_IMG_1507220763219.jpg
 

Ce qui se cache derrière l'auteur

Cadre durant 18 ans au siège d’un grand groupe de téléphonie, Frank Leduc change radicalement de vie en 2014. Il s’installe dans le sud des Landes, près de Bayonne et débute une carrière de formateur et coach en management. 


Depuis toujours passionné d'Histoire, de sport et de nature, il consacre désormais une partie importante de son temps à l'écriture. Il est révélé en 2018 par son premier roman et best seller « Le Chaînon manquant » aux Éditions Les Nouveaux Auteurs et Prisma Media. Un thriller scientifique dont l’intrigue repose en partie sur le mystère des origines humaines et avec lequel il remporte le Grand Prix Femme actuelle du roman de l'année présidé par Gilles Legardinier.


Avec son second roman « Cléa », il inaugure en juin 2019 la nouvelle gamme Les Nouveaux Auteurs 2.  Ce thriller mettant en scène une adolescente prophétique au Vatican fut nominé pour Le Prix découverte des mines noires 2020.


Son troisième roman « La mémoire du temps » est publié en mai 2020, toujours chez Les Nouveaux Auteurs 2 et Prisma Media. C'est un thriller atypique portant sur la post mémoire et les transmissions invisibles.


Avec la collaboration de trois romancières lauréates des Prix Femme Actuelle, Émilie Riger Collins (Prix Feel good 2018), Rosalie Lowie (Grand Prix Femme Actuelle 2017) et Dominique Van Cotthem (Coup de cœur des lectrices 2017) et du photographe Ergé, il participe à l'écriture de deux recueils de nouvelles : « Quelques mots à vous dire… » publié en 2019 et « Un hôtel à Paris », en 2020 (Bod édition).


A paraître : Réédition chez Pocket « Le chaînon manquant » et "Cléa"  - 2021.

Photos : © Nathalie Vergès

 
La_mémoire_du_temps.jpg

Lorsque le pronostic est la mort, la valeur d'un doute est inestimable.

Alice, est une brillante critique gastronomique, coqueluche des noceurs parisiens, mariée à un écrivain célèbre et mère de famille épanouie à qui tout semble sourire. Jusqu’au jour où, sans raison apparente, son corps commence à montrer des stigmates d’automutilation. Aucun médecin, psychiatre ou marabout n’arrive à la soigner ni même à identifier la cause de ces symptômes spectaculaires.
Grace à l’éditeur de son mari, elle est mise en relation avec le professeur François Strootman, un neuropsychiatre international aux méthodes parfois expéditives, qui espère parvenir sans mal là ou ses confrères ont échoués. À savoir, débusquer l’origine psychotique du mal dont elle souffre.
Lors d’une première séance de psychanalyse sous hypnose, Alice est victime d’un effroyable cauchemar aussi rapide qu’inattendu. Elle semble revivre le calvaire d’une adolescente allemande, Lisa, disparue dans des conditions mystérieuses 80 ans plus tôt, dans une Allemagne sur le point de basculer dans la Seconde Guerre mondiale.
Qui est cette mystérieuse Lisa ? Alice n’en a aucune idée. Personne dans sa généalogie où sa mémoire ne correspond à cette description. Alors, est-elle réelle ou imaginaire ? Le professeur Strootman pense à une projection somatique d’une cause bien réelle mais dissimulée par le subconscient d’Alice.
La mémoire du temps, est disponible aux éditions Les nouveaux auteurs – Prisma Média, en librairies, grandes surfaces, sites de ventes en ligne et téléchargement.

 
20151228_171101.jpg

« Parfois, on pense pouvoir parler plus tard, se réconcilier demain, et puis un jour, sans prévenir, on manque de demain. »

Le chaînon manquant.

 

Contact

Photos : © Steven Boutiller

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
75534267_10218717505640413_2678429201643